Ivan Wallaert Pas de commentaire

Pourquoi privilégier l’expertise d’un Conseiller en gestion de patrimoine indépendant plutôt que d’une banque pour votre assurance vie au Luxembourg ?

Confier l’ouverture de votre contrat d’assurance vie au Luxembourg à un conseiller en gestion de patrimoine indépendant ou à un gestionnaire de fortune indépendant présente plus d’avantages et de souplesse pour la gestion du contrat que si vous faites appel aux services standardisés d’une banque. Les principaux avantages sont les suivants :

Un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est indépendant dans ses choix de Conseil car il n’a aucun produit maison

Chez un conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI), aucun lien capitalistique ne l’incite à privilégier l’offre d’un établissement plutôt que celle d’un autre. Les bonnes gestions sont partout et il faut pouvoir être à même de sélectionner en toute objectivité les meilleurs gestionnaires, sans conflit d’intérêts, que ce soit au Luxembourg ou en France. Une banque utilise en priorité ses propres produits à l’intérieur du contrat d’assurance vie Luxembourgeois, essentiellement pour des questions de rentabilité. En effet la banque marge plus sur ses propres produits et a tout intérêt à vendre ses produits « maison » auprès de sa clientèle. Cela n’est pas possible pour une structure indépendante qui par définition n’a pas de produit. Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant apporte toute sa valeur ajoutée en sélectionnant les meilleurs gestionnaires à l’intérieur du contrat d’assurance vie Luxembourgeois. Il est un peu comme un critique littéraire qui sélectionne et donne son avis sur les gestionnaires. Sa valeur ajoutée est avant tout dans la sélection des unités de comptes.

Le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) est plus à même de proposer une approche sur mesure à ses clients

La banque, que ce soit pour l’ouverture d’un contrat d’assurance vie Luxembourgeois ou pour l’ouverture d’un contrat d’assurance vie Français, a des coûts de fonctionnement bien supérieurs à ceux d’un conseiller en gestion de patrimoine (CGP). Il est plus difficile dans ce cadre de proposer du « sur mesure » pour une banque qui va toujours essayer de proposer une allocation standard, qui de surcroît sera souvent construite avec ses propres fonds (unités de comptes). Les banques gagnent peu d’argent avec l’activité de crédit et doivent se rattraper sur d’autres activités comme celle de la gestion privée. Elles utilisent donc souvent des allocations standards à moins que le client ait un montant très important à gérer et soit éligible à la division « gestion de fortune » qui proposera alors une véritable allocation « sur mesure » comme peut le faire le CGP.

Également il est légitime de se demander comment le banquier pourrait être à même de proposer une allocation sur mesure quand il a plus de 600 clients à gérer ? Cela se révèle presque impossible !

Enfin il est assez rare qu’une banque propose plusieurs contrats d’assurance vie Luxembourgeois. En effet la banque passe en général un partenariat avec une ou deux compagnies d’assurance pour ouvrir ses contrats. Le choix est assez restreint pour le client final contrairement au conseiller en gestion de patrimoine (CGP) qui a en général plusieurs partenariats ouverts avec les assureurs.

 

Le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) accompagne ses clients dans le temps

Un patrimoine se construit dans la durée. Il en est de même de la relation avec son gestionnaire de patrimoine ! En ouvrant un contrat d’assurance vie Luxembourgeois via une banque votre interlocuteur est salarié. Il est fort à parier qu’au bout d’un certain temps, votre interlocuteur change ! En effet un salarié a vocation à évoluer en interne ou partir à la concurrence au bout d’un certain temps. Il est très rare de nos jours de voir une personne salariée occuper le même poste toute sa vie ! Cela était le cas à la précédente génération mais cela n’est plus le cas aujourd’hui. La nouvelle génération change et va régulièrement au plus offrant !

Avec un conseiller en gestion de patrimoine indépendant, votre interlocuteur est en général associé à la structure. Il a donc vocation à rester dans le temps, d’autant plus quand le conseiller est actionnaire ou si c’est sa propre structure de conseil.

Une relation dans la durée favorise le développement d’un climat de confiance. Elle se fonde sur la connaissance approfondie des besoins et de l’évolution de la situation des clients. Il est plus facile de travailler avec une personne qui vous connait bien qu’avec une personne qui change tous les 3/4ans.

Toujours dans cette notion de temps, le conseiller en gestion de patrimoine indépendant possède aussi l’avantage d’être en permanence disponible, dans le sens ou une structure à taille humaine est souvent plus facilement réactive qu’une grande structure comme une banque !  Le CGP n’évolue pas dans les arcanes d’un grand groupe ou le client est rappelé au bout d’une semaine si le conseiller a le temps. Cette totale disponibilité du conseiller en gestion de patrimoine indépendant est un réel avantage dans le temps.

Les fonds gérés par le gestionnaire de patrimoine indépendant comme par la banque restent la propriété de l’assureur Luxembourgeois

Le gestionnaire de patrimoine indépendant, comme la banque, va gérer le contrat d’assurance vie Luxembourgeois mais les fonds restent toujours la propriété de l’assureur sur lesquels le client à une créance.

En aucun cas si la banque ou le gestionnaire indépendant venaient à disparaître, cela impacte la valorisation du portefeuille. La banque comme le gestionnaire n’agissent qu’en tant qu’intermédiaire pour animer le contrat et orienter la gestion. Ils sélectionnent les supports et les unités de comptes à l’intérieur du contrat qui restent la propriété de l’assureur.

Si le conseiller en gestion de patrimoine ou la banque venait à disparaître, l’assureur proposerait immédiatement une autre structure intermédiaire pour gérer le contrat. Le client n’est donc absolument pas plus en sécurité lorsqu’il ouvre le contrat par une banque que par un conseiller en patrimoine indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *